Keuzelijst Frans, aanvulling 2020-2021


Download hier de printversie van de keuzelijst Frans.
Het aantal boekjes (van 1 tot 4) geeft een indicatie van de moeilijkheidsgraad.

Quatrième étage

Nicolas Ancion
F20-01
Poche, 185 p.

Nous nous retrouvons dans un Bruxelles des boulevards du centre, impopulaire à force d'être sale et pauvre. C'est dans cette partie de la capitale que se déroule une double histoire d'amour, deux histoires parallèles qui se rejoindront peut-être dans l'infini d'un quatrième étage. Dans l'une, Serge rencontre Louise à la faveur de circonstances surprenantes. C'était sans doute son jour de chance. Il se retrouve plombier improvisé, envoyé réparer une fuite chez Louise, au quatrième étage. Cest le coup de foudre! Dans l'autre histoire, on apprend que Thomas et Marie sont mariés depuis de longues années. Marie est gravement malade, ils vivent au quatrième étage d'un immeuble délabré. Thomas n'a plus d'argent, il se livre tous les jours à un effroyable parcours de combattant pour trouver de quoi manger. Mais Marie ne sait rien de tout cela, elle survit simplement grâce à l'amour de son mari Thomas. Thomas ne fait que lui raconter des histoires pour qu'elle s'endorme. Deux histoires d'amour très touchantes, l'une cocasse, l'autre dramatique, racontées d'une écriture fluide et drôle. On y trouve beaucoup de tendresse, malgré le gris-noir de la vie dans ce Bruxelles dystopique.

Les liaisons dangereuses

Pierre Choderlos de Laclos
F19-01
Plusieurs éditions, env .379 p.

Ce roman épistolaire, écrit en 1792, est un chef d’œuvre classique, mais les intrigues amoureuses qu’il dépeint savent encore passionner le lecteur d’aujourd’hui. Les protagonistes sont le vicomte de Valmont et la marquise de Merteuil, deux libertins sans aucune compassion pour les autres. Ils jouent un jeu psychologique rusé en commentant leurs conquêtes. Les choses changent dramatiquement quand le jeu est rattrapé par la passion réelle. Rares sont les romans qui sondent avec autant d'acuité les rapports humains et la passion amoureuse en particulier. La lecture de ce roman magistral nécessite une appréciation du genre épistolaire ainsi que du langage du 18e siècle. Pour compléter ou revivre cette lecture, on devrait voir l'excellent film de Stephan Frears, avec John Malkovitch dans le rôle De Valmont et Glenn Close dans celui de la marquise de Merteuil.

La vraie vie

Adeline Dieudonné
F19-02
L’Iconoclaste, 2018, 266 p.

Un premier roman original et envoûtant déjà largement remarqué par la critique et les lecteurs. Malgré le thème - la violence conjugale puis familiale - l’écrivaine réussit avec succès à donner de la poésie et de la candeur au tragique des événements. La narratrice, dont on ne saura pas le nom, est une petite fille de 10 ans, puis adolescente intelligente et courageuse qui se débat entre la pureté de l’enfance et le drame social qui se développe au foyer. Son but est de sauver son petit frère Gilles traumatisé sévèrement qu’elle aime par-dessus tout. La tension narrative incite le lecteur à ne plus lâcher ce livre. Prix du roman Fnac 2018, Prix de première plume

Elise ou la vraie vie

Claire Etcherelli
F20-02
Gallimard, 288 p.

Nous sommes à l époque de la guerre dAlgérie, période traumatique pour les Algériens comme pour la France. Le décor: une usine de voitures à Paris, où Elise, petite provinciale, est montée travailler à la chaîne, à lexemple de son frère Lucien. Lucien est aussi idéaliste quégoïste. A lusine Elise rencontre Arezki, Algérien et membre du FLN. Lhistoire nous montre la naissance dun amour tendre mais non-accepté, dans une société où il est difficile de survivre. Elise fait connaissance avec lamour, mais elle découvre aussi lincompréhension, linjustice, le racisme. Cest lamour tendre contre le rejet, langoisse, la souffrance et la désillusion. Si le ton du récit est dune part déprimante et dramatique, dautre part il est poétique et attendrissant. Le thème du racisme banal est dune actualité stupéfiante.

Magnus

Sylvie Germain
F20-03
Gallimard, 272 p.

Ayant perdu sa mémoire à la suite dune fièvre à lâge de 5 ans, Franz-Georg est, peu après la Deuxième Guerre mondiale, remis au monde une deuxième fois par la seule magie de la parole de sa mère. Hélas, sa mère n'accorde aucune place à Magnus, son inséparable ourson au pelage râpé. Cette épopée est-elle véritablement la sienne ? L'enfant ne comprend rien aux événements qui l'entourent. Pourquoi son père abandonne-t-il son uniforme? Qu'est-ce qui les pousse à changer de nom, à quitter leur maison et leur cercle de connaissances ? Pour quelles obscures raisons son père s'enfuit-il un beau jour au Mexique ? Pourquoi lui, Franz-Georg, est-il envoyé en Angleterre auprès d'un oncle dont il n'a jamais entendu parler ? Il découvre auprès de son nouveau tuteur la face cachée de ce Reich que célébrait sa mère et que son père avait servi avec une abjection zélée. Incapable de se défaire du passé il continuera à percer le mystère des cinq premières années de sa vie. Grâce à la brillante écriture de Sylvie Germain ce récit dun être fragile en voie de reconstruction ne peut que nous captiver.

Grand Frère

Mahir Guven
F20-04
Lgf, 320 p.

Portrait sévère dune société multiculturelle qui noffre pas les mêmes possibilités à tous. Lhistoire nous montre deux frères adultes, mi-français, mi-syriens, grandis dans la banlieue de Paris. Chacun des deux lutte de sa propre manière contre linégalité. Grand frère est enfin devenu chauffeur dun taxi Uber, Petit frère a suivi une formation dinfirmier. Celui-là est parti en Syrie, il a disparu. Mais avec quelles intentions, et pour quoi faire? Aussi brusquement quil avait disparu, Petit frère réapparaît dans la vie de Grand frère. Quest ce qui sest passé vraiment, et avec quel but retourne-t-il maintenant? Les causes réelles restent une surprise jusquà la fin du livre. Ce roman rauque et intriguant est plein dexpressions en argot, de verlan et de langage vulgaire. Il y a un glossaire pour faciliter la lecture. Le tout fait une impression écrasante et est dune actualité stupéfiante. Ce livre a gagné le Prix Goncourt du Premier Roman et offre un portrait fascinant de la société actuelle.

Sérotonine

Michel Houellebecq
F20-05
Flammarion, 352 p.

« Mes croyances sont limitées, mais elles sont violentes. Je crois à la possibilité du royaume restreint. Je crois à l'amour » écrivait récemment Michel Houellebecq. Le narrateur de Sérotonine approuverait sans réserve. Son récit traverse une France qui piétine ses traditions, banalise ses villes, détruit ses campagnes au bord de la révolte. Il raconte sa vie d'ingénieur agronome, son amitié pour un aristocrate agriculteur (un inoubliable personnage de roman, son double inversé), l'échec des idéaux de leur jeunesse. Ce roman sur les ravages d'un monde sans bonté, sans solidarité, aux mutations devenues incontrôlables, est aussi un roman sur le remords et le regret. Un grand roman sombre et poignant. Mais ce qui est nouveau dans ce récit, c'est le romantisme désespéré. Le personnage de Camille, le grand amour perdu, est d'une pureté superbe, loin de la misogynie souvent affichée par l'auteur. Ecrit avant lépoque des « gilets jaunes », ce roman des « espérances déçues » est visionnaire en même temps qu un grand roman d'amour.

Qui a tué mon père

Louis + Onfray
F19-03
Seuil, 2018, 80 p.

Dans ce court récit autobiographique et bouleversant l’auteur explore le psychisme de son père. Celui-ci à 50 ans a le corps ravagé par un accident de travail qui lui avait tué le dos à l’usine. Le romancier devient alors la voix du père. Il accuse les hommes politiques de prendre des mesures qui ont des conséquences directes et terribles sur les plus démunis. Ce sont les victimes impuissantes de l’injustice, de cette société libérale. Cet ouvrage raconte aussi le lent retour vers le père, l’histoire d’un pardon, d’une tendresse reconquise. Mais surtout c’est un long cri contre l’injustice, un pamphlet virulent mêlant pauvreté et politique. A ne pas manquer! Suggestion du groupe de travail: Les livres F19-03 et F19-06 (Michel Onfray - Le corps de mon père, suivi de l'Autobiographie de ma mère) peuvent être traités ensemble. Une guide de lecture intégrée est disponible.

Léon l’Africain

Amin Malouf
F19-04
JC Lattès, 1986, 476 p.

Ce roman retrace la vie de Hassan al-Wazzan, connu aussi sous le nom de Léon l’Africain, un géographe né dans les années 1490 à Grenade en Andalousie musulmane. C’est une autobiographie imaginée autour d’une personne historique qui figure dans beaucoup de livres. Cette belle histoire de Maalouf construit un voyage héroïque à travers les différentes civilisations du bassin méditerranéen. Léon l’Africain, nous fait embarquer avec lui dans une épopée à travers deux mondes qui, même s’ils se présentent antagonistes sur le plan politique (l’Orient musulman vs. l’Europe chrétienne), se trouvent attachés l’un à l’autre par des substrats culturels aussi profonds que seule la plume d’un écrivain multiculturel comme Amin Maalouf, pourrait mettre en écriture et leur donner un souffle de vie. Riche en enseignement, ce roman est un pur régal de lecture.

Le Bal des folles

Victoria Mas
F20-06
Albin Michel, 256 p.

Dans ce livre révélateur, Victoria Mas choisit de suivre le destin des femmes victimes dune société masculine qui leur interdit toute déviance et les emprisonne à son gré à lhôpital psychiatrique de la Salpêtrière, à la fin du 19e siècle. À part la description des conditions absolument misérables, on apprend les diagnostics très différents des femmes internées. En particulier on apprend linjustice faite à Eugénie Cléry, accusée par son père de dialoguer avec des morts, ce qui nuirait à lhonneur de sa famille. Chaque année, à la mi-carême, lhôpital organise le très mondain bal des folles pour plaire au Tout-Paris. Cest le sensationnel qui règne, tandis que le sort des femmes ne joue aucun rôle. Lauteure nous présente son premier roman avec des faits historiquement très intéressants, et une écriture très humaine. Une belle lecture fascinante !

Leurs enfants après eux

Nicolas Mathieu
F19-05
Actes Sud, 2018, 425 p.

Dans Leurs enfants après eux, Nicolas Mathieu nous raconte des vies minuscules pleines d'un espoir majuscule. Anthony, Hacine, Clem', Steph', enfants de prolos, d'immigrés, de petits-bourgeois dans une Lorraine sinistrée depuis la fermeture des hauts fourneaux, ne se résignent pas à ces vies qui leur sont promises en héritage. Ce sont les années 90. Ils ont 14, 16, 18, 20 ans au fil de quatre chapitres qui nous font plonger dans leur être le plus profond, leurs émois, leurs fantasmes d'adolescents puis de jeunes adultes. Fuir, partir, tout quitter, tout, sauf vivre cette ‘vie réduite et anesthésiée’. ? l’aide de personnages attachants Nicolas Mathieu nous offre une ode ? la libert? et une dénonciation de l’injustice sociale. Malgré les nombreuses expressions du langage des jeunes (verlan et autres), ce roman bouleversant et passionnant se lit d’un trait.

Thérèse Desqueyroux

François Mauriac
F20-07
Lgf, 224 p.

Ce roman est une exploration de l'univers mental sombre et tourmenté d'une jeune femme. Elle éprouve une telle haine pour son mari si loin de ses rêves de jeune fille, quelle tente de l'empoisonner. Les relations sociales de la famille et le souhait d'éviter le scandale lui épargnent le châtiment qu'elle aurait mérité. Après le non-lieu, nous apprenons de Thérèse dans un long monologue le parcours de sa vie, et sa tentative désespérée de construire une défense et dobtenir le pardon de son mari. Mais le dialogue s'avère impossible et la punition tombe: elle reste enfermée dans sa chambre. Labandon la renvoie à une irrémédiable solitude. La force de ce récit réside dans le style de François Mauriac qui est dune intensité rare. Troublant et sobre, il soutient à merveille la narration. On ressent très vivement les émotions, les attentes et les désillusions du protagoniste. Cest une excellente idée de relire ce petit chef dœuvre.

Ce que je sais de Vera Candida

Véronique Ovaldé
F20-08
J'ai Lu, 320 p.

Quelque part dans une Amérique du Sud imaginaire, trois femmes dune même lignée semblent promises au même destin : enfanter une fille et ne pouvoir jamais révéler le nom du père. Elles se nomment Rose, Violette et Vera Candida. Elles sont toutes éprises de liberté mais enclines à la mélancolie, téméraires mais sujettes aux fatalités propres à leur sexe. Parmi elles, seule Vera Candida ose penser quun destin, cela se brise. Elle fuit lîle de Vatapuna dès sa quinzième année et part pour Lahomeria, où elle rêve dune vie sans passé. Un certain Itxaga, journaliste à LIndépendant, va grandement bouleverser cet espoir. Un ton dune vitalité inouïe, et une écriture enchantée. Cest ce quil fallait pour donner à cette fable la portée dune histoire universelle : lhistoire de lamour en somme, déplacée dans lunivers dun conte tropical, où Véronique Ovaldé a rassemblé tous les thèmes qui lui sont chers.

W ou le souvenir d’enfance

Georges Pérec
F19-07
Paris Gallimard, 1975, 240 p.

Deux histoires croisées, qui ne se rejoignent qu'à la subtile intersection des deux V, Le double V de deux vies entrelacées. L'une autobiographique, l'autre inventée. La première est la vie quotidienne de l ‘auteur au cours de la Deuxième Guerre mondiale. Elle ne présente comme aventure remarquable ‘que’ le fait d'être élevé par sa tante et celui de ne jamais revoir ses parents. Il se fie tant bien que mal à des photos, à des souvenirs imprécis, à des recoupements d'après guerre. La deuxième, fictive, décrit un camp idéal pour athlètes olympiques. Idéal?? Au fil des chapitres on n'y croit plus, le malaise s'installe. Les athlètes ont été acheminés sur l'île W, au large de la Terre de Feu, formés, pour devenir les meilleurs aux Jeux. Avec énormément de pudeur, Perec se sert de ces deux histoires imperceptiblement liées, pour réussir à dire l'indicible. Cet œuvre, exceptionnel dans sa construction, ne peut vous laisser indifférent.

Le Petit Prince

Antoine de Saint-Exupéry
F20-09
Gallimard, 104 p.

Conte de fée? Récit pour enfant? Histoire philosophique? Ce livre classique, connu dans le monde entier et traduit en plus de 100 langues, nous offre autant de perspectives et dentrées pour en discuter que de manières à le définir. Le Petit Prince nous pose, sous forme attendrissante et humoristique, des questions philosophiques. Quest-ce qui est essentiel, et comment vraiment voir le secret de lessentiel? Ainsi lamitié nous est présentée comme thème, ainsi que la question de la responsabilité, lunicité des choses et des personnes, notre comportement envers les autres, le sens de la vie,.....etc. Tout cela a été raconté dans une histoire attendrissante: la rencontre dun aviateur en panne dans le désert avec le Petit Prince qui a quitté sa propre planète B 612. Les illustrations sont de la main de lauteur lui-même. Livre à lire ou à relire avec beaucoup de plaisir!

Un fils obéissant

Laurent Seksik
F19-08
Flammarion, 2018, 249 p.

On rencontre le narrateur de ce roman au moment où il part en voyage en Israël, afin de rendre un dernier hommage à son père, décédé il y a un an. Après une année de deuil il doit maintenant prononcer un dernier discours devant sa famille et une assemblée de proches de son père. Pendant ces quelques heures d’avion l’auteur confie à sa voisine de siège inconnue son histoire, et celle de son père. De cette façon nous voyageons avec lui entre présent et passé, et cela nous permet de prendre connaissance de ses liens familiaux comme des convictions de la vie des protagonistes: lui-même, son père, sa mère. Le résultat en est un livre intime qui évoque le parcours de vie d’un fils obéissant: d’abord il réalise ses devoirs comme médecin, puis son rêve d’être écrivain. Très bel hommage d’amour filial, livre de puissance émotionnelle, écrit dans un style agréable à lire.

Une Vie

Simone Veil
F19-09
Editions Stock, 2007, 343 p

En considérant le fait que dans une hausse d’antisémitisme en France cette autobiographie imposante d’une femme tout à fait remarquable est plus que jamais d’actualité. Sans complainte, elle décrit d’un ton distant sa déportation à Auschwitz-Birkenau ainsi que la perte de ses proches plus tard dans la vie. Or, c’est avec vivacité et perspicacité qu’elle mentionne son acharnement à construire la vie d’après-guerre: l’entrée à la magistrature et ensuite l’environnement politique dans sa fonction de ministre de la Santé. Elle devient partout connue par sa lutte pour la loi sur l’avortement. Ensuite, elle excelle dans sa fonction de Présidente de l’Assemblée Européenne, l’Union Européenne lui étant très chère. Pour apprécier le roman, il faut s’intéresser à la politique française qui a été tellement importante dans sa vie professionnelle, voire privée. Une liste de sigles ainsi que des Présidents de la Ve République et leurs tendances politiques sert à faciliter la lecture. Membre de l’Académie française, entrée au Panthéon le 1 juillet 2017

Les Loyautés

Delphine de Vigan
F20-10
Lgf, 192 p.

Un roman qui plonge le lecteur dans les violences invisibles d'une famille en plein divorce. Au cœur du conflit, un jeune garçon qu'une professeure va tenter de sauver. Dans « Les Loyautés », le lecteur suit le parcours de quatre protagonistes malmenés par la vie. Dabord il y a Théo, un adolescent de 12-13 ans dont les parents se séparent dans la violence. Son copain Mathis n'est guère mieux loti et se révèle être son meilleur compagnon. Et puis il y a Hélène, la prof de biologie dans leur collège qui ne s'est jamais remise d'avoir été une enfant battue et qui va prendre en protection Théo. Elle va l'aider, avec ou sans le soutien de ses collègues. Troisièmement il y a la mère du copain Mathis, qui voit son équilibre familial vaciller lorsqu'elle découvre la double vie de son charmant époux sur les réseaux sociaux. Delphine de Vigan, subtile, concise et bouleversante, révèle aussi les loyautés de certains parent, enfant, camarade ou enseignant qui avec leurs moyens, soutiennent l'autre pour tenter de le sauver.

Candide ou l’Optimisme (1759)

Voltaire
F19-10
Plusieurs éditeurs, env.95 p.

Dans “Candide”, un des grands classiques de la littérature française, Voltaire se moque de l’optimisme du philosophe allemand Leibnitz. Sa philosophie est représentée dans le livre par Pangloss qui ne cesse de répéter que “tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles”. Candide (=naïf) continue à croire à ce monde, tout en faisant un voyage autour du monde qui le mène d’aventures heureuses aux pires catastrophes. Voltaire joue sur le double sens de l’innocence: d’une part l’innocence de celui qui ne connaît pas le mal, d’autre part l’illusion du naïf qui n ‘a pas encore fait l’expérience du monde. Enfin Candide retrouve son amie, la belle Cunégonde, et l’histoire – qui parle en même temps d ‘amour et d’amitié - finit paisiblement. Une fois qu’il a vu le mal sous toutes ses formes, Candide conclut qu’on peut seulement chercher à améliorer le monde en mettant à profit ses talents. “Il faut cultiver notre jardin”. A lire ou à relire, ce conte philosophique plein d’humour et de satire.

L’Ordre du jour

Eric Vuillard
F19-11
Actes sud, 2017, 160 p.

Cette histoire retrace les événements de l'Anschluss lorsque la Wehrmacht entre triomphalement en Autriche. L’Ordre du jour est un récit simple et fort. En 160 pages, Eric Vuillard, montre comment ‘les plus grandes catastrophes s’annoncent souvent à petit pas’ et raconte, à travers deux moments, la marche vers l’abîme de l’Europe. Le premier moment se situe en 1933. Lors d’une réunion, vingt-quatre puissants patrons allemands (Krupp, Opel, Siemens…) acceptent de financer la campagne pour les législatives du parti nazi, dont Adolf Hitler est devenu chancelier. Le deuxième moment, celui auquel l’auteur se consacre le plus longuement, c’est l’Anschluss, l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne, le 12 mars 1938. Le grotesque, le tragique et l’ironique ne cessent de se mêler dans ce récit au fil duquel Vuillard choisit des scènes véridiques. Ce livre, certainement basé sur une documentation colossale, est un exploit de clarté et d’intelligence. Prix Goncourt 2017.

Links bij deze leeswijzer:

- 10 choses a savoir sur Eric Vuillard, prix Concourt 2017

- Eric Vuillard, sondeur d'histoire. Deze verwijzing klopt niet meer, er wordt gezocht naar een vervangende verwijzing.

- Pour le menu du déjeuner offert à Ribbentrop, cherchez sur , où Vuillard a trouvé ce qu’il lui fallait! (rappelez-vous aussi que Ribbentrop avait été importateur de champagnes Mumm et Pommery)

- Jan-Willem Anker, Vuillard, L’Ordre du jour, Snijden in andermans vlees,