Laëtitia ou la fin des hommes - Ivan Jablonka

Ivan Jablonka

Laëtitia ou la fin des hommes
Seuil, 2016, 383 p.

L’historien et écrivain part d’un fait divers : l’assassinat bestial de Laëtitia Perrais, 18 ans, dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011. Le présumé coupable, un délinquant multirécidiviste, est arrêté après 2 jours mais il faut des semaines pour retrouver son corps. Le crime a des répercussions graves à tous les niveaux de la société française, même au niveau présidentiel. Ivan Jablonka a rencontré les proches de la jeune fille et les acteurs de l’enquête judiciaire, avant d’assister au procès du meurtrier en 2015. Il a étudié minutieusement le fait divers comme un objet d’histoire, et la vie de Laëtitia comme un fait social. Car, dès sa plus jeune enfance, Laëtitia a été maltraitée, accoutumée à vivre dans la peur. Il a voulu reconstituer sa vie pénible. Jablonka se sert obligatoirement d’abréviations d’institutions, ce qui peut gêner la lecture dans un premier temps. Or, les définitions se trouvent dans une liste à la fin du livre. Ivan Jablonka a voulu préserver Laëtitia de l’oubli. Prix Médicis 2016, Prix littéraire Le Monde 2016.