Allah n’est pas obligé - Ahmadou Kourouma

Ahmadou Kourouma

Allah n’est pas obligé
Points, 2002, 221 p.

Le garçon s'appelle Birahima, il a dix ou douze ans et, comme beaucoup d'enfants, il joue au petit soldat avec une mitraillette. Sauf qu'ici l'arme est bien réelle et les morts ne se comptent plus. Birahima fait partie de ces orphelins qui ont tout perdu et n'ont d'autre recours que de devenir des sortes de mercenaires dans les guerres tribales qui déchirent des pays comme le Liberia ou la Sierra Leone, les fameux enfants-soldats. C'est le règne du grand banditisme sous couvert d'activités soi-disant révolutionnaires, des massacres de populations civiles. "Mais Allah n'est pas obligé d'être juste avec toutes les choses qu' il a créées ici-bas." Tout est vrai dans le livre d'Ahmadou Kourouma qui n'est cependant pas un document mais bien un roman. Ce qui rend encore plus percutante l'horreur racontée par un enfant avec un humour terrible qui renvoie chacun à ses responsabilités et à sa mauvaise conscience. Satire des dictatures africaines, ce récit est à ne pas manquer.