HHhH - Laurent Binet

Laurent Binet

HHhH
2010, Paris, Grasset (440 p.)

Deux parachutistes tchécoslovaques envoyés par Londres sont chargés d'assassiner le chef de la Gestapo, Reinhard Heydrich. Après des mois de préparation, il est finalement abattu dans sa Mercedes. Il s'ensuit une folle traque qui se termine dans une église du centre de Prague. HHhH est un acronyme inventé par les SS qui signifie en allemand : " le cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich " (Himmlers Hirn heisst Heydrich). Depuis le début du roman, la vérité historique se révèle à la fois une obsession névrotique et une quête sans fin. Si l'auteur rapporte les faits le plus fidèlement possible, il ne peut pas toujours résister à la tentation de romancer.